Bollywood stories

Petit communique depuis Agra, ou nous pouvons enfin vous raconter les deux semaines 
passees... et il s'en est passe des choses !

Le 26 Fevrier 2012, arrivee a Bengalore a 23h30, galere en rickshaw (rappel: tuk-tuk) pour trouver l’hotel le plus proche de l’aeroport, mais qui etait vraiment bidon… Bref, le lendemain on se rend compte que celui-ci est ferme, et qu’on est en realite a 1h de route du nouvel aeroport… sans compter les embouteillages ! Panique a bord, taxi a fond, on arrive a midi pour decoller a 13h, bagages pas enregistres… mais sa (rappel: pas de cedille) l’a fait !

Atterissage a Mumbai a 14h30 le 27, apparition de poufs et de belles voitures… on sent vraiment un choc avec le Sud ! On se rue dans le premier vrai supermarche europeen, juste pour se sentir a la maison (c’est triste). Dans la soiree, on trouve un hotel sans trop chercher, tres cher mais au moins propre et spacieux, dans le meilleur quartier de Mumbai: Colaba. Dans le but de conquerir Bollywood secretement… huhu.

Au programme de notre premiere journee a Mumbai: visite de Colaba. Mais a peine nous avons mis le pied dehors… qu’un casteur nous interpelle, et nous propose de tourner dans un film bollywoodien ! Ni une ni deux, on se jette sur l’occasion, car c’est l’occasion qui fait le lardon. Et puis il faut l’avouer: on en revait ! Le RDV est donc pris pour le lendemain matin 8h devant le MacDo, pour tourner dans un « thriller avec des danses » (??), nourris et payes (une misere). Bref, la journee commence bien.

Nous avons ensuite vu le Taj Mahal Palace, le plus bel hotel de l’Inde, puis l’esplanade avec le Gate of India ou on a ete traques par des fans en furie (deja…). Photos avec des familles, des couples… bon c’est tres bizarre et on ne comprend toujours pas le but de la chose. Des groupes facebook avec « Celui qui a le plus de blancs en photo, celui qui a le blanc le plus moche, etc » ? Genre ils ont des cahiers Panini avec des cartes de blancs a echanger ? On percera un jour le mystere.

Mercredi 29 Fevrier, le jour de gloire eeest arrive (ce n’est pas le jour de la tyrannie). A 8h30, nous prenons un bus avec 13 autres blancs (trop cool !), direction Bollywood. On passe 1h30 sur la route a traverser les bidonvilles avant de rejoindre les paillettes… sa fait quand meme un choc, et mal a la conscience.

On voit des petites filles alignees sur le trottoir pour la minute caca, d’autres qui se douchent dans la rigole, des porcs sur des tas de dechets, des enfants qui fouillent la nourritures dans ceux-ci, des chauffeurs de rickshaw ayant passe la nuit dehors, et des kilometres et des kilometres de tole… pour enfin arriver au « studio ». Qui cache bien son jeu, au milieu de batiments insalubres. Nous croisons des vampires (des faux), puis sommes conduits dans une salle sale avec un « roux » dedans. Puis plusieurs autres… dont 2 albinos teints en roux qui font tres tres peur. Puis on nous donne des deguisements sales et pourris, on se dit « on va tourner dans un vieux film a petit budget ». Guillaume en costard, Elsa en… serpillere  anglaise qui a froid. Avec un gilet tout moisi, et du coup ils lui ont zappe la sequence maquillage puisque ce n’etait pas necessaire (belle naturellement bien sur). Les autres filles etaient en serveuses, maquillees et coiffees. Elsa etait tres triste et decue, mais heureusement l’Australien avec qui on l’a casee pour la journee etait sympa. On est entre dans un hangar, pour le tournage et la…. WAOUWWW !!!!!! Des decors de dingue, la musique bollywoodienne a fond les ballons, des centaines personnes entre figurants, danseurs, equipes, acteurs, intendence… On etait dedans, et sa mettait une claque ! Ils nous ont utilise toute la journee pour nous mettre en fond ou… au premier plan ! Guillaume a joue le policeman anglais pas content qui traque les mechants. Le stress ! La star, Malika Sherawat, se la petait grave, et prenait ses « boy » pour des esclaves. Tout le monde a ses pieds, et quelle hypocrite capricieuse ! Bouhhh A part sa, super experience, super journee, on s’est fait des copains, et a la cle, la sortie du film « Tezz », le 27 Avril 2012 (a confirmer).

    

Le lendemain, visite d’Elephanta Island, au large de Mumbai, ou nous avons vu des grottes sculptees a meme la roche, et surtout, des SINGES ! Pour la premiere fois. On etait tout gaga, surtout avec les bebes et leurs mimiques. Le soir, on prend le bus pour Udaipur, avec une escale a Amhedabad. On a bien dormi, la route etait bonne (!). Mais arrives a Amhedabad, on est effraye par la connerie des gens pas civilises, ils nous bombardent de photos, nous entourent, se jettent sur nous, nous regardent de travers et parlent sur nous. C’est decide: partir d’ici au plus vite ! Premier bus a 14h. A ce moment la, un coup de blues nous submerge, ras le bol des Indiens, le Pays nous manque, la famille aussi. La proprete aussi. Bref, 5h30 plus tard, arrivee a Udaipur, tout va mieux, les rues sont propres et animees, il y a des touristes (touriste = ami), et l’hotel que nous trouvons est magnifique, avec vue sur le lac et ses palais flottants… Les mille et une nuits ! C’etait magique.

Catégories : Inde du Nord | 2 Commentaires

Navigation des articles

2 réflexions sur “Bollywood stories

  1. Anais

    As tu eu le droit aux photographes avec leur imprimante sur eux ! C’est dément ! Du coup je pense que je trône sur le bureau d’un Indien ( quelle chance il a dis donc ! )
    A la fin moi je leur demandais s’ils voulaient aussi un autographe , ça les refroidis un peu je pense.
    Et Jaipur comment tu as trouvé ? Moi une de mes villes préféré je pense 🙂 what’s next ? Varanasi ou toujours pas tenté ?

  2. christiane

    palpitant, on vit votre aventure bollywoodienne et j’imagine que le contraste doit être effrayant entre le dehors et les studios (et pas seulement à cause des vampires!)Ici, on est en pleine campagne électorale et ça fiche la trouille aussi. ça ne vole pas trés haut.Dans les nouvelles surprenantes, il y en a une qui va intéresser Guillaume. Ce week-end, Les Suisses ont voté contre les six semaines de congés payés, préférant rester à quatre (désolée…);
    Plein de bisous à tous les deux. Ici, le printemps commence à pointer le nez et NEM adore fouiner dans le jardin.A bientôt.

Votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :