Inde du Sud

On the other side

Nous sommes arrives a Ernakulam, quartier de Cochin, a 8h, le 24 fevrier au matin. Un peu pommes.

Direction Fort Cochin, une jolie presqu’ile celebre pour ses Chinese Fishing Nets (filets de peche a l’ancienne). Pour y aller, on a emprunte un petit ferry sympa, surtout de par son prix (3 centimes d’euros chacun !!). Visite de l’ile dans la matinee sous une chaleur arrassante, puis on se dirige en taxi (= dodo) vers Alleppey pour une croisiere de reve…

Alleppey est le point de depart de 2500 « houseboats ». En gros ce sont de grands bateaux en osier et bambou tresse avec de la feuille de palme, qui naviguent sur des centaines de bras du Kerala, bordes de grands palmiers tropicaux et de rizieres. Arrives sur place a 16h, plus qu’une dixaine de bateaux disponibles… heureusement, nous en avons choisi un super ! Pour deux personnes, tres propre, la clim, un ventilo, un lit confortable, une tele et une belle salle de bains (big up Anais =P). A notre service, un cuisto et un commandant qui se ressemblent beaucoup et que nous avons feinte de reconnaitre.

Nous avons navigue deux heures avant le couche du soleil, notre vue depuis le balcon a l’avant du bateau etait exceptionnelle, belle lumiere, les paysages a couper le souffle. Et pour une fois… le calme. Enfin. Apres une bonne douche reparatrice (les cheveux, c’est de l’accessoire !), un bon repas. Pas moins de 7 plats cuisines, de quoi nous rassasier avant une bonne nuit de sommeil.

Reveil a 6h le lendemain pour voir le lever du soleil, et gonfles a bloc pour prendre le large. Mais que nenni, sur un malentendu, en fait le bateau ne demarrait qu’a 8h20 pour arrimer a 9h30…

Pour finir la matinee, on a vadrouille dans Alleppey puis on s’est mis au frais dans un cyber-cafe. Bus local completement timbre pour rejoindre Cochin ou nous avons encore vadrouille, cette fois pour prendre un bus de nuit pour Mysore. Mais quelle nuit eppouvantable, quel cauchemar… Un chauffeur qui fait sa vie, s’arrete 500 fois on ne sait pourquoi, descend du bus, puis des coups contre le bus dans une nuit noire en pleine campagne et dans un silence a faire fremir les ames sensible… (Elsa donc). Elsa cherchait meme les numeros d’urgence sur internet a s’en faire claquer le forfait, se faisant des films sur une probable manigance. Puis, le bus etait lance a pleine vitesse sur une route defoncee, amortisseurs foutus, portes qui couines et nous avec car on se tapait le cul au plafond (mais vraiment), accelerations puis pilages incessants. Etre ejecte de son siege en plein sommeil et atterrir sur ses deux genoux violemment, eh ben sa fait un petit quelque chose qui reveille. Apres toutes ces aventures, nous pensions avoir 2h de retard, mais en fait non, tout etait prevu (et c’est bien sa le pire), et nous sommes arrives a Mysore a 8h30 du matin.

A Mysore, visite du magnifique Palace de Maharaja en mode touristes pieds nus, que nous allons voir tout de lumieres vetu dans quelques instants avant de prendre le train pour la premiere fois, pour Bengalore.

Mumbai, nous arrivons bientot…

Catégories : Inde du Sud | 6 Commentaires

Inde, Acte I, Scene 1, Action !

Apres 4 mois de preparation intensive, nous y sommes enfin ! Vous ne verrez donc pas de ponctuation ni d’accents dans cet article ce qui fait son charme bien entendu.

Dimanche 19 au matin, on a quitte l’aeroport de Toulouse pour rejoindre Paris. Nos proches etaient tous la pour nous faire un dernier bisou avant le grand vol. Un long trajet nous attendait, nous avons atterri a Chennai a 20h30 heure locale le 20, apres une escale a Paris, puis a Dubai. On a ete mis dans l’ambiance immediatement, entre chaleur, klaxons, tuk-tuk et rabattages en tout genre.

Encore 1 heure de taxi pour enfin arriver a la guest-house sur la plage de Mahabalipuram a 23h. Petit coup de blues passager en se couchant, une sensation etrange de  »Pourquoi ? qu’est-ce qu’on fait la?  Est-ce que sa vaut vraiment le coup ? »

Reveil tardif pour recuperer du decallage horaire, on s’est ballades sur la plage et on s’est deja fait des copains, une petite famille d’indiens.

Mais il ne faut pas perdre de temps, nous repartons le soir meme pour Pondicherry. Vers 16h, on a pris un rickshaw (un tuk-tuk) pour visiter les temples, directement sculptes dans la pierre. Le soleil commencait a se coucher, la lumiere etait superbe.

Ici les rickshaw, les vaches, les chevres, les motos, bus, tracteurs, taxis, pietons, se melangent dans un bruit incessant de klaxons et de cris.

En bus de nuit pour Pondicherry, la route est mauvaise, le chauffeur fou, le bus bonde, il nous tardait d’arriver. Il vaut mieux fermer les yeux !

Arrivee tardive a Pondicherry, on sonne chez notre 1er couch-surfing, manque de bol, Natesa ne nous attendait pas, il dormait et nous a accueilli assez froidement. Bref on a dormi sur le sol en marbre dans le salon de cette grande maison plongee dans l’obscurite. On a vite compris que tout le monde dormait par terre, mais on etait moyennement chauds pour l’experience. Idem pour les toilettes a la turque.

A 6h30, on a bu le the avec le pere et la mere par terre dans la cuisine, pendant que le  »petit-dejeuner » cuisait. Le petit-dejeuner, c’est donc du riz saute, des sauces au piment brut, du poulet et du naan. De bon matin, c’est… particulier. Puis, un individu blanc et blond a passe sa tete par la porte de la cuisine en disant  »Hello !! », puis un deuxieme. Finalement, c’etait l’auberge espagnole et on a bien discute et rigole.

L’apres-midi, visite de la ville, ancienne colonie francaise, puis detente dans le parc. Partout, beaucoup d’enfants en uniforme allaient a l’ecole, et ben sa fait plaisir.

Depart a 21h30 direction Madurai plus au sud, 7h30 de trajet, encore une fois de nuit. A 5h du matin, mauvaise impression de la ville, mais cette fois, notre hote, Raj, nous accueille a bras ouverts. Soulagement, dans la chambre: un lit !!

Le matin, Raj nous emmene en voiture avec 3 copains a lui a une   »bull-cart racing ». Mais on a passe la matinee a photographier deux villages de campagne. Parce que Raj est passionne de photo et ses amis sont photographes profesionnels, genial pour Elsa ! Matinee improbable mais riche en rencontres et decouvertes. L’apres midi, visite du temple Sri Meenakski de Madurai.

Depart a 21h30 pour Cochin en bus de nuit. 10h de route eprouvantes entre rots (c’est trop normal ici), pets, glaires et ronflements.

La suite au prochain episode =)

Catégories : Inde du Sud | 3 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.