Le temps passe passe passe… et on rattrape notre retard

On s'etait donc arrete a Jaipur les copains, reprenons a notre premiere nuit chez
la grande famille de Kabir...

Avant de se coucher, en debut de soiree, Kabir nous a amene dans un club chic et branche, rock et fashion, ou se retrouvent les jeunes privilegies de la ville, le « TC ». Kabir nous a presente ses copains, et nous avons enfin rencontre la fameuse Russe, Kcenia. Le repas etait super bon, les copains sympas, l’ambiance et la musique super (meme du Lou Bega et la Macarena !!).

Le lendemain, jeudi matin, le jour tant attendu du Holi Festival ! On etait tout excites. Un copain a Kabir nous a amene en ville avec Kcenia, mais c’etait la premiere fois qu’il le faisait (car musulman, mais on ne le savait pas), il etait panique, stresse de se salir, il ne s’amusait pas et nous gachait la fete. Mais on etait agreablement surpris car c’etait bon enfant, pas de violence, des gens respectueux (ils disaient « Happy Holi » en nous caressant le visage avec de la poudre), et de la musique. Les couleurs sur les visages et les habits faisaient comme une grosse peinture vivante qu’on transforme a souhait, c’etait genial. Finalement, vers 11h30, l’ami est rentre chez lui et on a continue tous les trois. Mais tout a bascule ! Il n’y avait plus que des mecs bourres ou des ados agressifs en manque de sexe… plusieurs de ces derniers ont grave pelote les seins d’Elsa, hors d’elle. La fete etait gachee pour tout le monde, y compris pour les autres touristes, aussi decus que nous. Bref, nous devions parfois se refugier dans des temples ou d’autres endroits discrets pour pouvoir se reposer entre touristes civilises.

D’ailleurs avec le recul on remarque qu’il n’y avait bizarrement ni femme ni enfant…

Apres de longues douches gelees sans fenetre, les couleurs sont presque parties et on se sentait mieux. On a longuement joue et pris des photos sur la terrasse avec les enfants tout excites, pendant plus de 3 heures. C’etait super comme experience. Ici, les enfants s’amusent d’un rien et heureux de decouvrir de nouveaux jeux. On a ensuite retrouve Kabir a son resto prefere, le « TC ».

Les trois jours suivants, nous avons visite tout Jaipur, ses palais, ses forts, ses restos et ses bazars. On a continue a rencontrer du monde, et decouvrir de nouvelles choses.

On a tout de meme une petite aventure croustillante a vous offrir, gorgee d’elegance: un jour, on interrompt les visites pour rentrer a la maison a cause d’une envie pressante de Guillaume. En chemin, on a donc du s’arreter acheter du papier toilette. La mini-boutique n’en aillant pas, on repart, bredouilles. Mais c’etait sans compter sur la determination des vendeurs ! Plus loin dans la rue, on entend un homme gueuler « PLEASEE!!! SIRRRR ! PLEASE ALLO ! ». On se retourne, c’etait le gentil vendeur qui nous courrait apres en brandissant le papier toilette. Heureux, dans une jolie foulee, motive par le besoin de rendre service. Nous, tout pareil mais un peu honteux face aux autres touristes… Voila voila.

Dimanche 11, de 10h30 a 17h30, nous etions dans un bus d’abrutis (= d’indiens normaux), sur la route Jaipur-Agra. Car oui, on ne passera pas a Delhi ! Choix personnel motive par les mauvaises experiences de differents voyageurs (merci Anais, Chloe et Marie).

Lundi 12, reveil a 5h15 du matin, motives par la grandeur de ce qui nous attendait: Le TAJ MAHAL, le seul, l’unique, le merveilleux. Symbole de l’amour et de la beaute. De la megalomanie aussi (il parait que l’empereur aurait coupe les mains et arraches les yeux des ouvriers pour ne pas reconstuire pareille merveille…). Bon du coup c’est unique et sooo romantic. Le lever du soleil etait beau, et c’etait emouvant d’etre enfin devant ce reve.

Nous avons passe trois jours a Agra, entre visites, shopping, envoi de cartes postales et restos, toujours.

Le mercredi matin, depart a 8h17 de la gare d’Agra direction Jhansi, puis Orchha (pas de train direct dispo pour Khajuraho !). Parlons du train… on n’aurait jamais pense en avoir un comme celui-ci ! Similaires a ceux en France, propre, plus ou moins neuf, qui ne pue pas et avec des gens normaux et un bon service (eau et petit-dej gratuits, mais que pour nous (?) ). Bon, niveau gens normaux, il y a encore un effort a faire cote vestimentaire. Ici, les hommes, jeunes ou vieux, portent des tricots en couleur sans manche, style « a l’ancienne ». Et toujours La Moustache, et les ceintures qui font trois fois le tour de la taille. Sur la route, dans les campagnes, on a pu observer de magnifiques edifices en galettes de crottes de toute beaute. On ne sait toujours pas a quoi sa sert, mais eux, ils kiffent.

Le meme jour, arrivee a 10h40 a Jhansi, on s’entasse a 11 dans un « tempo » (= un rickshaw pas cher a peine un peu plus gros, donc vive l’acrobatie), c’est parti mon kiki pour 18km a 50km/h, les crampes sont pas loin mais on arrive enfin a Orchha. On s’installe a l’hotel Retreat quelque chose, mais 3 etoiles, avec grand jardin fleuri (!!!), verdoyant et avec plein de tentes suisses (ahhh le camping…), une piscine, des transats et un resto. On s’installe donc dans une « Swiss Tente », c’est genre une grosse tente avec salle de bains en dur, toute equipee (la tente) avec lits en fer forge, clim, ventilo et tele. Et Guillaume a meme fait un plouf dans la piscine.

Le lendemain matin, reveil tranquille au son des oiseaux, loin des klaxons et des rickshaws, des bus, des cris, du hurlement des chiens et des singes. C’est calme, la riviere coule un peu plus bas, on a une super vue sur les « Chatri » (=temples en pierre). Le village a autre chose a offrir que ses voisins n’ont pas. En debut d’apres midi helas, nous repartons pour Jhansi, ou nous embarquons dans un bus d’Etat (= une ruine sur roue de l’avant-guerre). Trajet prevu: 6h, direction Khajuraho. On arrive a 19h, on se pose a l’hotel Siddarth, en premiere ligne devant les celebres temples… Le soir, on est alles manger dans une pizzeria… Mama ! Enfin, une pizza 4 fromages !

Le vendredi 16 Mars au matin, on a visite les fameux temples du Kama Sutra, dans un immense parc. Tres beaux temples sculptes dans la pierre, quelques positions acrobatiques, mais un peu decus car il n’y en avait pas non plus des masses ! L’apres-midi, shopping et Skype. Le soir, nous embarquons a 10h p.m dans un train direction Varanasi. A la gare, QUE des touristes. On a ete installes dans un wagon de touristes, donc. On y a rencontre un couple Francais-Americaine rencontres plus tot dans la journee (ils achetaient des Kama Sutra huhu). Le mec, Thierry, la quarantaine, completement baba cool et timbre, avec qui on a discute jusqu’a 2h30 du matin. La nuit en Sleeper fut bonne malgre quelques cafards et/ou blattes. Vers 7h du matin, un flic reveille notre ami Thierry, en lui disant: « Tout va bien ? Pas de vol de bagage ? Vous n’etes pas empoisonnes ? Les sacs des jeunes sont bien attaches ? Surtout ne mangez rien, ne buvez rien, ne suivez personne et n’acceptez rien d’un inconnu, c’est bien compris ? »… et nous, a moitie reveilles, un peu paniques

Catégories : Inde du Nord | 8 Commentaires

Navigation des articles

8 réflexions sur “Le temps passe passe passe… et on rattrape notre retard

  1. Fany

     » un peu paniqués.. » Trop de suspens … Et …et … ??

    Un peu d’Inde arrivé à Montpellier, Merci pour la carte !!!
    Ps… Nous visualisons tres bien la scene du papier toilette ^^^^

    Profitez bien !!!!

  2. vous m’étonnez qu’ils kiffent grave les galettes de crottes séchées : ca leur sert de combustibles pour le feu (pour la cuisine et se chauffer) . pas de perte.

    bien qu’un flic vous ai mis en garde et si rare : la plupart sont corrompus au possible.

  3. christiane

    contente de vous retrouver les poulets et de rire de vos aventures.
    Bisoue

  4. micheledetoulouse

    J’ai hâte de reprendre le cours de votre aventure ! En plus, je constate que vous êtes donc bien revenus du treck au Népal…
    Bon mes loulous, si je peux me permettre, juste un truc qui ne me plait pas trop, ce sont certaines descriptions du genre : « un bus d’abrutis = d’indiens normaux.. ».
    J’aurai aimé rencontrer un peu plus de respect dans vos écrits…

    Bon, bref, Continuez vos récits, car les détails sont quand même bien croustillants et très imagés !!
    Bises

  5. Vous ne testez pas les poisons locaux ? Oh, nul 😀

  6. Jnan

    bravo pour le style, c’est un plaisir de vous lire !!! et en même temps très intéressant.

  7. Chloé

    En ce moment, Slumdog Millionaire sur M6!!!
    On le voit différemment maintenant!!
    Et du coup, petite pensée pour vous!
    J’espère que tout se passe bien dans le pays des « fous »!!
    Bisous de Picardie !!!

  8. Manej

    Abrutis = Indiens normaux… Dommage, cette généralité.

Votre message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :